STAR WARS JEDI FALLEN ORDER TEST

Fnac Marketplace PS4 22.13€ Rakuten pc 26.50€ amazon PS4 26.75€ amazonas pc 28.50€ Cdiscount PS5 30.95€ amazonas PS5 31.58€
Aussi disponiblesur:
*
Xbox video game Pass

Malgré son lore étendu, son aura internationale et les multiples possibilités offertes par son univers, star Wars n’avait pas eu le droit à de véritable AAA solo depuis 2010 et la sortie du dispensable ns Force Unleashed 2. C’est donc à bras ouverts que nous avions envie d’accueillir Jedi : fallen Order d’autant qu’il semblait prometteur sur bien ns aspects. Au final, le titre de Respawn spiel (Titanfall) est-il à la hauteur du mythe ? ~ above serait enclins à vous répondre par l’affirmative vehicle malgré ses nombreux impairs, ce star Wars reste un très bonn jeu, solide, respectueux dach la licence et surtout un pari pour boy éditeur digital Arts.

Du schaust: Star wars jedi fallen order test


Pour von raisons pratiques, nous mentionnerons dans ce test quelques éléments spoilants liés au gameplay. Nous ne révélerons par contre aucun ressort scénaristique ou ne citerons le nom des dernières planètes visitées.

Le test a été réalisé sur PC, PS4 Pro et One X.
*
Dathomir dispose d'une ambiance évoquant les dangers qui nous attendent

Star Wars, rien qu’à l’évocation de ce nom, un frisson außerdem plaisir devrait vous parcourir l’échine, que vous ayez connu kelle licence à travers le cinéma, les romans ou tout autre produit dérivé. A l’image ns grands récits mythologiques, stern Wars s’est forgé à travers la vision juni son créateur, george Lucas, mais aussi et surtout celles juni milliers juni créatifs. En résulte aujourd’hui un univers unique ayant certes emprunté aux grandes épopées d’aventure (qu’elles nous viennent de Grèce ou freundin Japon) mais ayant créé un lore si vaste, si dense, si précis, qu’il regroupe désormais von millions dach fans dans le monde entier. Le jeu vidéo a très vite participé à cet état dach faits puisque le auszeichnungen titre à avoir vu le jour date juni 1983. 36 zu plus tard, kelle franchise est toujours vaillante et après une traversée du désert juni neuf ans, nous come enfin un nouveau jeu purement solo centré sur kid gameplay mais aussi boy univers.

Solo et fier de l’être

*
Si techniquement le jeu a de nombreux impairs, il reste la plupart du temps superbe dans ses atmosphères

On ne le dira jamais assez mais star Wars Jedi: fallen Order est une diversität d’OVNI, freundin moins dans le catalogue d’Electronic Arts. Sur le papier, le titre semble même complètement à contre courant dach ce que nous suggest depuis quelques années l’éditeur en dehors außerdem sa gamme Sports: un jeu solo empruntant ns idées à Uncharted, dig Raider, God von War, proposant un gameplay technique, exigeant, ne disposant d"aucune micro transaction et n"ayant to water l"instant aucun DLC d"annoncé. Oubliez également le moteur Frostbite, pourtant coutumier des productions dach la firme américaine, cette fois, le tout profite de l’Unreal Engine 4. Respawn a, semble-t-il, eu une vraie latitude dans le développement. Cela se ressent et ne nous mentons pas, ça fait vraiment plaisir à voir.


*
*
*
*

*

Comme nous l’avons déjà répété plusieurs fois, Jedi: herbst Order est un jeu sans multijoueur et dès les premières heures, cela transparaît à tous les niveaux. Déjà, dans child contenu mais aussi kelle progression associée. Comme tout produit star Wars qui se respecte, le jeu ici présent va nous faire visiter plusieurs systèmes représentés par cinq planètes et «deux destinations annexes». Il convient ici juni faire le distinguo sachant qu’il ne sera pas possible außerdem revenir sur les deux fameuses planètes supplémentaires not on taira le nom. A l’inverse, le jeu vous incitera à revenir sur les planètes déjà visitées pour récupérer tous les collectibles cachés. Cet aspect außerdem la progression offre, dans une certaine mesure, à fallen Order l’appellation juni Metroidvania même si il convient de minimiser ce statut. Dans les faits, on devra gerücht et bien effectuer plusieurs allers retours entre les planètes pour récupérer divers pouvoirs ou capacités qui nous permettront ensuite d’atteindre d’autres area dans les lieux déjà traversés. Pour autant, cet element ne servira principalement qu’à acquérir des peintures pour modifier l’aspect dach BD-1, freundin Mantis (notre vaisseau), différents ponchos ou des éléments to water customiser notre sabre. Rien juni vital même si en soi, arborer un magnifique sabre à lame dorée en mixant ns lanières en cuir avec l’embout freundin sabre de Luke Skywalker n’a pas dach prix! Vous aurez en sus la possibilité de trouver quatre créatures mythologiques mais finalement, le plus necessary sera de dénicher außerdem nouvelles capsules Stim pour BD-1 ou des creme afin d’augmenter notre jauge juni Force ou dach santé.

*

D’un côté, l’influence de Metroid est donc véritable même si elle n’est finalement jamais centrale autrement que dans kelle construction ns niveaux, gigantesques et remplis dach zones cachées, et la structure juni la progression. Dans les faits, Jedi: fallen Order se rapproche davantage d’un dig Raider via ce savant mélange dach plates-formes et d’action. Sur ce point, c’est une franche réussite, l’équilibre entre les category étant savamment dosé. On passera donc le add to clair dach son temps, entre deux combats délectables et hautement techniques, à enchaîner von passages en wall-run, ns sauts et des glissades manquant malheureusement außerdem lisibilité à reason d’une caméra zeit placée. Tout ceci bien entendu sera cimenté par un scénario qui a le mérite d’exister à défaut dach véritablement briller.


Ceux qui craignaient que star Wars Jedi fallen Order soit un genre de clone d’Uncharted peuvent se rassurer : si le jeu se contente d’une seule et même quête et évite juni perdre le joueur avec von missions secondaires, il propose, dans sa structure, quelque chose juni plus riche que kelle saga außerdem Naughty Dog. En fait, le level-design et la façon dach progresser à travers les niveaux rappellent plutôt les premiers dig Raider, avec un savant mélange dach phases dach plates-formes, d’exploration et juni petites énigmes à résoudre. Le jeu n’invente absolument rien mais réussit à mélanger ses impacts pour donner lieu à une aventure bien rythmée, dans laquelle ~ above ne s’ennuie jamais. ~ above pourra toujours afflict contre quelques soucis (manque juni précision sur certains sauts, des problèmes d’accroche lors dach l’escalade ou au momente de saisir une liane…), mais l’ensemble est plutôt convaincant. Fun reality : à un augenblicke très précis, Jedi fallen Order parvient à être un meilleur jeu Sonic en trois size que n’importe quel Sonic en 3D.

Dans une galaxie lointaine, très lointaine...

*
Les antagonistes en imposent mais leur traitement reste également très classique

Le jeu était en effet attendu sur ce point et au-delà d’un character design qui ne mettra pas tout le monde d’accord (hormis concernant celui von Wookiees, impossibles außerdem regarder sans étouffer un rire moqueur), pressure est dach constater que l’univers juni Star battles est très joliment présenté. Déjà à travers les planètes visitées (Zeffo, Dathomir, Ilum, Kashyyyk ou même la petite nouvelle Bogano) disparates, proposant von faunes et biomes variés, mais aussi via une direction artistique synonyme juni superbes panoramas. Il est cependant dommage que de nombreux soucis techniques (apparition tardive außerdem textures, plusieurs chutes (non violentes) dach framerate sur PS4 Pro et Xbox One X) viennent ternir le tableau sans pour autant nous ressortir außerdem l’histoire.

Mehr sehen: The Most Honest Pim Gold Erfahrungen 2016, Warning List


*
Les relationships entre les membres dach l'équipage fonctionnent plus ou moins bien

L’histoire justement, s’avère terriblement classique et ne surprendra pas cool monde. La faute à une écriture assez paresseuse, des retournements dach situation qu’on voit arriver à plusieurs parsecs ou bien encore freundin fan service parfois amené sans grande cohérence scénaristique. Si ~ above ne se plaindra pas juni trouver moult clins d’œil à l’univers, top top était en droit d’attendre un peu to add d’un jeu chapeauté par chris Avellon (Fallout 2, Baldur’s Gate, Pillars of Eternity). Mentionnons également que paradoxalement, les personnages principaux manquent d’épaisseur et se veulent moins intéressants que certains personnages secondaires. Dommage même si l’évolution juni Cal Kestis (notre héros) se veut bien to add logique et raccord avec l"univers étendu que häftling de Galen Marek (aka le Starkiller juni The pressure Unleashed), surpuissant apprenti außerdem Vador capable à la seule force de… la Force, de faire s’écraser un croiseur interstellaire. Aucune excentricité ici puisque Cal reste dans sa façon d’être un jeune Jedi qui va devoir progresser aussi bien mentalement que physiquement to water remplir son objectif consistant dans un premier temps à récupérer ns reliques cachées dans l’univers to water une pflicht bien plus importante qu’on vous laissera découvrir par vous-même. Notons enfin qu’ironiquement, le petit robot BD-1 a profité d’un gros travail car au-delà dach son côté pratique (puisque pouvant nous débloquer portes, coffres ou nous envoyant, à notre demande, des capsules régénératrices juni santé), le droïde reste craquant d’autant que sa relation avec Cal fonctionne très bien. Asimov nous avait démontré que les robots pouvaient avoir une âme, BD-1 nous le prouve à sa façon dans fallen Order.


Il est heureux que Respawn ait accouché d’un gameplay et d’un game-design réussis, puisque ce n’est clairement pas pour boy écriture que l’on retiendra star Wars Jedi herbst Order. Si l’on pourrait s’accommoder freundin manque d’épaisseur von quelques personnages qui entourent Cal, la trame scénaristique ne passionne jamais vraiment et se montre même plutôt prévisible. En outre, ~ above aurait aimé que le scénario insiste to add lourdement sur la Purge Jedi et le passé douloureux dach Cal, qui n’intervient qu’à juni trop rares moments. En revanche, les fans sauront apprécier les nombreuses références faites à l’univers étendu außerdem Star Wars, tout comme le fait de pouvoir visiter pour la première fois quelques planètes aussi symboliques que Dathomir ou Ilum. Dach nombreux petits détails, comme l’attention apportée à la customisation freundin sabre-laser, démontre toute l’affection que porte l’équipe dach développement to water l’œuvre dach George Lucas.

Des combats approaches pour un véritable challenge

*
Bien qu'impressionnant, ce gardien est facile à appréhender

En parallèle de sa progression, außerdem sa customisation et dach son scénario, stern Wars Jedi: herbst Order met en avant un système dach combat hérité, dans une certaine mesure, dach ceux von jeux native Software, dach Bloodborne à Sekiro Shadows die Twice. Etonnant vu la popularité außerdem la licence mais un choix finalement intelligent qui vous réclamera patience et maîtrise. Sachez dans un premier temps que si vous désirez un challenge plus ou moins élevé, vous aurez le choix entre quatre niveaux dach difficulté, dach Facile (Mode Histoire) à Très Difficile (Grand Maître Jedi), ceci influant sur l’agressivité juni vos adversaires, leur puissance mais aussi et surtout la fenêtre juni parade. En Normal, le jeu reste parfaitement équilibré et hormis les deux derniers combats de boss, vous devriez vous en sortir sans trop außerdem heurts mais au prix juni nombreux essais malgré tout. A ce sujet, retenez que kelle jauge d’’Expérience que vous remplirez (en éliminant von ennemis) et qui vous servira à débloquer des points juni compétences to water débloquer différents moves, augmenter votre ausmaß de santé, juni Force ou à améliorer votre garde, se videra entièrement à chaque mort. Vous pourrez toutefois récupérer l’exp perdue en touchant l’adversaire qui vous a occis à l’image außerdem ce qu’on trouve dans les Souls. Retenez aussi que vous trouverez à intervalles réguliers ns check points, parfaitement placés afin juni toujours maintenir le joueur aux aguets en lui demandant juni faire fist à la façon dont il combat, sans to water autant créer juni frustration inutile. En plus de vous permettre dach sauvegarder et d’acquérir les compétences décrites add to avant, vous pourrez aussi retrouver l’entièreté juni votre santé ainsi que les capsules Stim. Fist cependant car se faisant, vous ferez également réapparaître tous les ennemis. A vous juni voir si cela vaut le coup compte tenu de la difficulté freundin jeu.


*
*
*

*

Tout difficile qu’il soit, Jedi: herbst Order ne devient jamais exaspérant, notamment grâce à kid système außerdem combat très bien pensé. Outre l’usage dach la pressure permettant dach ralentir les adversaires, außerdem les propulser ou dach les faire venir à nous pour les empaler, l’acquisition außerdem nouvelles methods au sabre laser permet dach varier les plaisirs même si top top aurait apprécié un peu plus juni moves. Néanmoins, en l’état, chaque fight transpire kelle classe à travers des mouvements élégants et un sound entwurf renforçant l’immersion. Juni plus, le système se veut suffisamment clever pour inciter le joueur à switcher entre ses pouvoirs et son sabre laser. Encore plus vrai qu’une fois arrivé à un stade de l’histoire, vous pourrez alterner entre simple et double sabre lasse afin notamment d’avoir une meilleure allonge. Ce détail a child importance vehicle on constate malheureusement pas mal dach problèmes außerdem hitboxes nous valant souvent juni frapper dans le vide, principalement contre la faune locale. Dans tous les cas, retenez aussi que to add vous frapperez vos ennemis add to vous engrangerez dach la Force. A contrario, chaque mouvement spécial vous grignotera une barre dach votre jauge, tout comme l’usage dach vos pouvoirs, ça va dach soi.


*
L'acquisition außerdem compétences se fera naturellement au fil juni la development

Bien qu"il soit jouissif, le système außerdem combat montre toutefois quelques «limites» lors juni combats à 1 contre 10, surtout lorsqu’on doit dévier les tirs dach blasters außerdem Stormtroopers postés en hauteur tout en évitant les attaques au cac des Purge Troopers ne perdant jamais une occasion juni placer ns attaques imparables. Pas toujours évident même si on y reviendra à chaque fois avec autant juni plaisir, contre von nuées d’ennemis ou ns boss, peu nombreux, mais tous terriblement marquants que ce soit contre von Soeurs ou juni gigantesques créatures.

*
Si ils ne sont pas nombreux, les complete moves n'en restent pas moins classieux

Dans un cas comme dans l’autre, vous aurez donc compris qu’il faudra alterner les styles, ne pas hésiter à esquiver ou à maîtriser les parades pour contrer au bon augenblicke vos ennemis afin juni leur vider leur barre außerdem garde et pouvoir les blesser avant dach les achever à grands renfort de finish moves soutenus par une activity ralentie mettant en avant la beauté du mouvement. Techniques, les combats le sont irrémédiablement mais en usant correctement freundin lock (malheureusement imparfait surtout dans les fights contre plusieurs mobs), de mouvements puissants et stylés mais aussi de la Force, l’impression d’être un Jedi est bel et bien là. ursprung meilleure conclusion que celle-ci. Oui, stern Wars Jedi: herbst Order est un jeu perfectible qui aurait sans doute mérité un grand coup de polish mais malgré ses tares, il concentre dach très grandes qualités laissant déjà entrevoir un avenir vidéoludique radieux pour kelle saga. C’est sie moins ce qu’on espère.


C’est un pari osé que fait Respawn avec les combats dach son Jedi fallen Order. Alors qu’on s’attendait à un jeu d’action-aventure pop-corn, commandé par electronic Arts to water satisfaire le plus cool nombre, le studio californien a fait le choix dach surfer sur le fameux phénomène außerdem « darksoulisation sie jeu vidéo ». Alors si vous vous attendiez à découper freundin Stormtrooper à tour außerdem bras, comme dans le très populaire stern Wars : le Pouvoir dach la Force, prenez garde. Même en réglant le mode dach difficulté en Normal, Jedi fallen Order oppose un specific challenge, qui mettra en valeur les meilleurs bretteurs. Si certaines configurations juni combat un peu loupées témoignent du manque d’expérience von équipes dach designers (emplacement von ennemis, armements à leur disposition, etc), le jeu juni Respawn fait la part-belle aux duels et réussit, dans une certaine mesure, à reproduire l’esthétique hypnotisante ns rixes au sabre-laser que l’on aime tant. Parades, roulades, sauts, feintes, pouvoirs dach la Force et moult methods spéciales permettent dach donner vie à des combats intenses et intelligents, comme on en a rarement vu dans un jeu star Wars. Perdre un duel n’est jamais frustrant tant les overcome d’arme sont plaisantes, et ça, c’est déjà une sacrée belle réussite. Seul véritable bémol : les combats contre les animaux sauvages. Clairement, le système de combat n’a pas été pensé to water affronter ns ennemis si petits et si mobiles, et le manque dach portée ns attaques de Cal finit par agacer.

Mehr sehen: Ungarn Aus Der Eu - Die Aussenpolitik Der Republik Ungarn Seit Der Eu


Points forts

Belle direction artistiqueSound-design réussiDes combats stylés et techniquesLes affrontements juni boss très réussisUn bestiaire variéBD-1: pratique et craquantTrès bon mélange des genres (action/plates-formes/puzzles)Durée außerdem vie extrêmement correcte (entre 25h et 35h en fonction du ausmaß de difficulté)Un vrai plaisir dach jeu

Points faibles

Une histoire trop classiqueDu fans service parfois amené sans trop de cohérenceUn chara design pas toujours très heureux (mon dieu, ces Wookiees!)De impairs techniques sur consoles (baisses dach framerate, apparition tardive juni textures)Des problèmes dach hitboxes dans les combats (principalement contre les créatures no humanoïdes)Quelques combats brouillons dans les endroits plus cloisonnésDe gros soucis außerdem lisibilité durant les phases de glisse

Tout en frôlant l’excellence freundin bout freundin sabre laser- sans jamais warum parvenir, star Wars Jedi: fallen Order se montre tour à reisen technique, jouissif et superbe dans sa DA. Bien qu’ayant pioché dans plusieurs jeux d’action (de Uncharted à God of zu sein en passant par dig Raider) tout en proposant une development assez classique, le titre n’en reste pas moins solide dans sa construction en donnant au joueur l’envie dach continuer. Cette envie, il la cristallise à travers un très schaum équilibre entre action, plates-formes et puzzles, un système dach combat exigeant et un an obstacle relevé. Certes, à plusieurs moments, Jedi: herbst Order pose un genou à terre mais c’est pour mieux se relever et nous propulser dans une aventure ambitieuse, maîtrisée et très agréable à parcourir.